Etienne Champollion
Photo : Romain Jacquot

Étienne Champollion est né en 1986 à Aix-en-Provence. Il commence le piano l’âge de quatre ans avant d’intégrer des supérieures au conservatoire de Marseille. S’y joignent l’apprentissage de l’accordéon, de la guitare et des percussions à clavier.

Laissant une vaste place à la composition le jeune compositeur a déjà rédigé plusieurs cycles de mélodies ainsi que des pièces variées, de l’instrument solo aux grands orchestres. Sollicité par divers chœurs et orchestres, le jeune compositeur a déjà répondu à plusieurs commandes au sein d’ensembles amateurs et professionnels (CRR de Marseille, Aix-en-Provence et  Poitiers, CRD de Gap Ballet Prejlocaj, Orchestre Sortilège…). Depuis 2014, le spectacle « Poésie de Concert » constitué de mélodies composées sur la poésie de Giovanni Dotoli poursuit une tournée depuis l’Italie (Milan, Cagliari, Catane, Martina Franca …) dans de nombreuses villes européennes à l’exemple de Grenade, Paris, Stettino etc. .

Le compositeur navigue également dans la pop musique et participe à divers projets en tant que musicien de scène et de studio. Spécialiste de l’arrangement d’orchestre il fonde en 2012  » l’Ensemble DécOUVRIR «  avec qui on le retrouve sur scène aux cotés de chanteurs et chanteuses tels que Clarika, Rose, Bertrand Burgalat, Gauvain Sers, Jean Fauque, Dani, Sapho Emilie Marsh ou Clio.  Sur disque il arrange pour d’autres artistes comme Céline Caussimon, Clio, Eric Guilleton Genviève Morissette, etc…

Etienne Champollion multiplie ses activités en jouant tout autant aux coté de comédiens et comédiennes dont Michael Lonsdale, Brigistte Fossey, Marie-Christine  Barrault ou encore Antoine Coesens. Le musicien est également adepte du ciné-concert où il mêle le cinéma muet à son improvisation.

                                                          

Etienne Champollion

« véritable prodige de la musique avec lui, c’est sûr, la poésie se trouve aussi dans la musique »   La montagne, 8 septembre 2011

« Etienne Champollion est l’un des tempéraments musicaux les plus sincères qu’il m’ait été donné de rencontrer, et je n’ai jamais lu ou entendu une des ses pièces sans y trouver cet indicible qui est la musique même, et qui ne s’apprend pas. » Lionel Pons, Musicologue